HISTORIQUE

Chalouperie

Passionné du bois et de patrimoine bâti depuis son plus jeune âge, Jean-François Lachance est le petit-fils de deux artisans de métier : François-Xavier Lachance, dernier constructeur de bateaux en bois de l’île d’Orléans, et Eugène-Amédée Gagnon, horloger-bijoutier du quartier Saint-Sauveur à Québec. Très jeune, il est sensibilisé au problème de transmission des savoir-faire dans les métiers traditionnels et c’est avec ferveur et conviction qu’il entreprend une carrière d’artisan menuisier qui le conduira à marcher dans les pas de ses aïeuls.

Jean-François Lachance, Nadyne Deschenes, Atelier L'Établi

Nadyne Deschênes et Jean-François Lachance unissent leurs compétences pour offrir un service de menuiserie traditionnelle et de fabrication de décors pour divers événements culturels. Ayant des parcours professionnels complémentaires, ils joignent leurs forces et s’investissent dans un projet commun d’entreprise pour créer l’Atelier l’Établi.

Conseil des métiers d'art du Québec

L’Atelier l’Établi inc. devient membre du Conseil des métiers d’art du Québec (CMAQ), métiers d’art liés à l’architecture et au bâtiment.

Le CMAQ représente, en vertu de la Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d’art et de la littérature et sur leurs contrats avec les diffuseurs (loi S-32.01), plus de mille artisans professionnels québécois depuis 1989. L’option architecture et bâtiment, un regroupement au sein de l’association, répertorie tous les membres issus de différents secteurs d’activités liés au bâtiment : ébénistes, charpentiers traditionnels, vitraillistes, menuisiers d’art, ferronniers d’art, mosaïstes, peintres décorateurs, plâtriers ornemanistes, etc. Jean-François Lachance s’implique depuis 2004 auprès du CMAQ pour la reconnaissance du statut de l’artisan professionnel sur les chantiers de construction à caractère patrimonial.

patrimoine bâti

La restauration du patrimoine bâti deviendra, à partir de 2007, sa principale activité commerciale. Au fil des ans, l’Atelier l’Établi deviendra lentement mais sûrement une référence incontournable en ce qui a trait à la restauration du patrimoine bâti montréalais, mais aussi une référence dans le domaine de la conservation et de la protection des savoir-faire artisanaux traditionnels. En plus de sa production, l’Atelier l’Établi joue un rôle éducatif soutenu auprès de sa clientèle, de ses travailleurs et des nombreux stagiaires qui viennent souvent de France pour parfaire leurs techniques.

Jean-François Lachance consultant en patrimoine

Depuis quelques années, Jean-François Lachance agit comme consultant en patrimoine auprès d’architectes et d’entrepreneurs souhaitant approfondir leurs connaissances sur un projet particulier ou plus généralement sur des projets à nature patrimoniale. L’Atelier l’Établi agit, depuis bientôt 15 ans, comme gardien de notre patrimoine bâti et encourage la préservation des métiers traditionnels.

Par la création d’un glossaire en menuiserie ornementale, l’Atelier l’Établi contribue à mettre en valeur ses connaissances acquises et joue un rôle éducatif qui se veut une référence autant pour les professionnels du milieu que pour les amateurs.

 

Au pied du courant

L’Atelier l’Établi, qui a accompli au fil des ans un travail colossal de revitalisation réalisé sur plus de mille maisons ornementées de Montréal, souhaite participer à plusieurs autres projets qui contribuent à laisser des traces de notre histoire.

Les villes les plus visitées au monde sont celles où le patrimoine bâti y est riche et nous croyons que Montréal, qui se situe à mi-chemin entre les traditions américaine et européenne, a tout intérêt à investir dans son patrimoine.

PUBLICATIONS ET DISTINCTIONS

ESQUISSES

Parution – Esquisses, vol. 25, no 4

Ordre des architectes du Québec

Bien que méconnu, le travail des artisans comme celui de notre atelier (Jean-François Lachance) en est un important pour la conservation de notre patrimoine. Voir l’article.

Design architecture

Parution – Intérieurs, automne-hiver 2013-2014

Design architecture une culture

À la base du travail des artisans en métiers d’art, il y a la matière. Le bois, le métal, le verre, la terre et la pierre sont transformés par ces spécialistes qui sont capables de construire sur mesure un escalier ou une rampe, qui peuvent restaurer des fenêtres anciennes ou encore qui sont soucieux de reproduire des moulures identiques à celles d’origine. Charpentiers traditionnels, menuisiers d’art, ébénistes, ferronniers d’art, maçons, peintres décorateurs, staffeurs stucateurs, tailleurs de pierre, vitraillistes, verriers, doreurs, fondeurs d’art, sculpteurs, couvreurs de toitures traditionnelles et forgerons sont autant de professionnels détenteurs d’un savoir-faire recherché. Voir l’article.

La Presse - Atelier l'Établi

Parution – La Presse8 avril 2013

Section Maison

Le patrimoine bâti résidentiel de Montréal n’a pas toujours droit au meilleur des traitements. Certains métiers dont on peut encore admirer les prouesses passées sont aujourd’hui presque oubliés, ce qui rend difficile la restauration. Mais qui veut peut. Voir l’article.

Vidéo hommage aux artisans – Opération patrimoine architectural de Montréal (OPAM)

Par Tomi Grgicevic

Visites d’ateliers et d’un chantier présentant trois artisans parmi les 21 qui ont reçu le prix de reconnaissance de l’OPAM pour leur contribution à la conservation du patrimoine montréalais.

Prix de l’artisan 2006

Prix de l’artisan 2006 – Opération patrimoine architectural de Montréal

Arrondissement du Plateau-Mont-Royal | Catégorie résidentielle

Le Prix de l’artisan est attribué à une personne ou à une entreprise qui s’est particulièrement illustrée dans le domaine de la restauration d’éléments patrimoniaux architecturaux ou décoratifs. Voir l’article.

Magazine Québec Entreprise

Parution – Magazine Québec Entreprise, vol. 37

Page 13 – L’atelier de menuiserie artisanale et patrimoniale de Jean-François Lachance à Montréal est l’un de ces endroits cultes où l’art rencontre l’artisanat et où la pratique convole avec l’histoire. Voir l’article.

Entrevue – Radio-Canada

Joël Le Bigot reçoit Jean-François Lachance à Radio-Canada le samedi 30 septembre 2006.

Prix émérite du patrimoine 2010

Prix émérite du patrimoine 2010
Opération patrimoine architectural de Montréal

Arrondissement du Plateau-Mont-Royal | Catégorie commerciale industrielle ou édifice de bureaux

4240-4242, rue Saint-Denis – Boutique ZONE Ce triplex de style victorien érigé vers 1895 abrite un commerce au niveau du rez-de-chaussée construit en avancée au début du siècle. À l’occasion de l’agrandissement du commerce voisin dans cet espace, sa façade a été complètement restaurée. Ce bâtiment paré de pierre calcaire est coiffé d’une corniche de bois surmontée d’une fausse-mansarde de tôle à baguettes. Il possède également un balcon de bois ouvragé, des portes de bois et un entablement coiffant le commerce. Voir l’article.

Opération Patrimoine architectural de Montréal

Prix émérite du patrimoine 2010 – Opération patrimoine architectural de Montréal

Arrondissement du Plateau-Mont-Royal | Catégorie résidentielle

4320-4330, rue De Brébeuf – Construit vers 1932, cet immeuble de neuf logements est coiffé d’une corniche légèrement ouvragée. Ses fenêtres de bois à double châssis (à guillotine du côté extérieur et à battant à l’intérieur) sont munies de vitraux et ses portes de bois ont été très bien conservées. De récents travaux ont permis de sauvegarder ou de retrouver les composantes architecturales d’origine, notamment les balcons et les colonnes de bois. Voir l’article.

Magazine Québec Habitation

Parution – Magazine Québec Habitation – APCHQ, sept.-oct. 2014

Page 33 – Elles sont belles, elles ont du cachet, elles sont âgées, mais les rénover demande toute une expertise. Ce sont les maisons anciennes que l’on retrouve un peu partout au Québec dans les vieux quartiers. Survol des critères et exigences qui encadrent la rénovation de ces résidences. Voir l’article.